Hello mes fitgourmands !

Aujourd’hui, je vous propose d’aborder un sujet que je trouve très intéressant : celui du régime IG Bas.

Peut-être que vous en avez déjà entendu parler sans réellement savoir en quoi il consiste. Ou peut-être que le pratiquez déjà au quotidien.

En ce moment, je cherche à réadapter mon régime alimentaire en suivant le principe d’index glycémique.

Mais en quoi cela consiste exactement et dans quel but?

Pour tout vous expliquer, j’ai décidé d’inviter sur mon blog Nathalie Marty, rédactrice en chef du site Bonheur et Santé.

∇ Tout savoir sur l’index glycémique, la résistance à l’insuline et les régimes IG Bas ∇

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©Meditations

Savez-vous qu’il est plus important de connaitre l’index glycémique de vos aliments que leur nombre de calories ?

De la même manière qu’il est aussi important de surveiller votre consommation en sucre, encore plus lorsque vous souffrez du diabète.

Depuis plusieurs années, les spécialistes conseillent aux diabétiques, pour abaisser leur glycémie, de privilégier la consommation des sucres dits lents ou complexes.

Cette affirmation est aujourd’hui discutée et se trouve désormais supplanter par la notion de l’index glycémique, beaucoup plus précise sur la question.

∇ Sucre et métabolisme de l’organisme ∇

Le sucre représente le carburant de notre organisme. Il est métabolisé à l’intérieur de nos cellules en présence de l’oxygène. Une oxygénation qui libère l’énergie dont notre corps a besoin pour fonctionner normalement.

En effet, ces sucres encore appelés glucides ou hydrates de carbone sont de précieux nutriments chargés d’énergie. Principalement présents dans certains aliments (fruits, miel, bonbons, gâteaux), céréales (maïs, blé, riz, avoine) et légumineuses (pois, fèves, lentilles...)

L’organisme se charge alors de maintenir un taux de sucre (glycémie) constant dans le sang grâce à l’insuline qui est une hormone sécrétée par le pancréas.

Par crainte d’une élévation anormale de ce taux, il nous est déconseillé de consommer de façon abusive les « sucres rapides ».

La meilleure alimentation en sucre concernerait plutôt les « sucres lents » qui perturbent moins le métabolisme.

Sauf qu’en 1980, des chercheurs ont découvert que certains sucres dits « lents » se comportaient exactement dans notre organisme comme des sucres rapides. C’est la naissance de la notion de l’index glycémique.

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©feelphotoz

∇ Qu’est ce que l’index glycémique ? ∇

L’index glycémique est la mesure qui renseigne de l’impact d’un aliment sur la glycémie.

Il prend en compte à la fois la quantité de sucre d’un aliment et sa vitesse d’assimilation par l’organisme.

En d’autres termes, la vitesse à laquelle la consommation d’un aliment contenant du glucide élève le taux de sucre dans le sang.

L’IG (index glycémique) est déterminé par rapport à un aliment de référence de base 100, généralement attribué au glucose pur ou au pain blanc.

Moins le chiffre du rapport est élevé, plus le sucre sera qualifié de lent.

Mais à mesure que ce chiffre se rapproche de 100, plus l’index glycémique de l’aliment sera considéré comme élevé.

Conséquence, l’insuline transforme l’excédent de sucre en graisses (cholestérol). Graisses stockées dans l’organisme, visibles autour de notre ceinture abdominale, sur notre ventre, bras, cuisses et sur la paroi de nos artères.

∇ Index glycémique et diabète ∇

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©stanias

Dans le cas des personnes qui souffrent du diabète, un contrôle régulier de l’index glycémique de votre alimentation est essentiel pour une bonne santé.

Pour la simple raison que votre organisme est incapable d’auto-réguler l’insuline ou taux de sucre dans le sang.

D’où l’immense avantage pour un diabétique du type 2 de s’imprégner de cet outil intéressant pour éviter les pics de glycémie.

Ce contrôle est d’autant plus important qu’il permet de limiter la prise de poids et d’éviter les grignotages intempestifs.

Mais pour un diabétique, ce ne sont pas uniquement des aliments à index faible ou modéré qui présentent des avantages.

Dans certaines circonstances, notamment à la suite d’un effort à longue durée comme un marathon, ou juste après un grand effort physique, les aliments IG élevés pourront être recommandés.

∇ La résistance à l’insuline ∇

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©nataliabritortv

Aussi connue sous l’appellation d’insulo-résistance, la résistance à l’insuline est une situation dans laquelle les cellules du corps (hépatiques, musculaires et adipeuses) deviennent moins sensibles à la sécrétion de cette hormone pancréatique.

Elle se caractérise souvent par une mauvaise hygiène de vie.

Les mauvaises habitudes alimentaires, une sédentarisation, l’accumulation de cholestérol, le surpoids et l’obésité.

L’organisme « travaille » moins efficacement le glucose, ce qui entraine une augmentation du taux de sucre dans le sang.

Le pancréas hyper-stimulé pour remédier à ce dysfonctionnement au travers d’un accroissement de sécrétion d’insuline s’épuise au bout de plusieurs années de travail intensif.

Surgi alors une intolérance au glucose suivie du diabète du type 2.

Il est important que vous compreniez qu’à ses débuts, le phénomène de résistance à l’insuline passe généralement inaperçu. Ce qui rend ce problème difficile à diagnostiquer à un stade précoce.

La résistance à l’insuline ne provoquera donc pas chez vous ni signe ni symptôme clinique, mieux votre glycémie à jeun restera normale.

Ce qui s’explique par le fait que le pancréas joue encore bien son rôle de sécrétion d’insuline même s’il s’agit d’une situation de surproduction.

Mais fort heureusement, il vous est possible de renverser la tendance si vous souffrez de résistance à l’insuline.

D’après les scientifiques, des modifications importantes à votre mode de vie en plus d’un régime alimentaire approprié contribueraient de façon significative à l’amélioration de la sensibilité à l’insuline chez des patients en surpoids.

∇ Les régimes alimentaires à IG bas ∇

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©PublicDomainPictures

A vrai dire, le régime IG Bas est le mieux adapté à notre organisme et à notre physiologie, pour la simple raison qu’il agit en faveur de notre métabolisme.

C’est un régime que je qualifierais de facile à suivre, sans difficulté, sans sensation de faim (il prolonge au contraire la satiété) ni privation.

Pas de calories à compter, vous perdez durablement de poids et votre niveau d’énergie augmente graduellement.

Cela dit, vous devez vous concocter des plats légers. A base d’aliments comme les lentilles, des pommes, des pâtes et nouilles al dente, des poires, etc …

Je vous propose ici quelques idées de menus à IG bas :

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©dungthuyvunguyen

♥ Au petit déjeuner:

Un thé vert ou café sans sucre avec 1 yaourt nature / thé ou café sans sucre avec un peu de lait d’amande + 1 orange ou 1 kiwi.

♥ Au déjeuner:

Une salade de chou rouge accompagné d’un filet mignon aux courgettes, ou une salade mexicaine au poulet.

Vous pourrez également cuisiner un plat de carottes râpées, une escalope de poulet ou un filet de cabillaud avec de la patate douce.

♥ Au dîner:

Pourquoi pas des aubergines farcies, aux pignons de pin servis avec de la salade verte ou de la polenta ?

Ou préférerez-vous de la purée de lentilles au curry + une escalope de veau ? À vous de voir.

Régime IG Bas - Ma Healthy Tendency
©bijutoha

Lorsque vous adoptez un régime IG bas, vous perdez vos kilos superflus et gagnez le raffermissement de votre silhouette.

Dans la mesure où un régime IG bas sollicite peu d’insuline, vous réduisez votre vieillissement cellulaire. Et, par la même occasion, vous augmentez votre espérance de vie.

Un régime alimentaire qui, par conséquent, s’avère très intéressant à envisager !

Pour ma part, j’ai commencé à cuisiner dans ce sens et j’ai constaté que mon corps répondait extrêmement bien à ce mode alimentaire. Moins de ballonnements, moins de sensation de faim au coucher, une perte notoire au niveau de la sangle abdominale…

Et vous qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous suivez déjà un régime IG Bas ?

Est-ce que cela vous intéresse si je vous publie plus souvent des recettes IG Bas ? Dites-moi tout 🙂

2 thoughts on “Le Régime IG Bas, c’est quoi exactement ?”

  1. Super article, ce serait super d’avoir des recettes IG bas je commence à m’y intéresser, j’ai acheté le livre de megalowfood pour l’occasion, j’ai vraiment envie de changer durablement d’alimentation !

    1. Merci beaucoup pour ton gentil commentaire ! J’adore les recettes de Megalowfood 🙂 Je vais poster plus souvent des recettes Igbas alors ! tu as raison de te lancer dans l’aventure d’une meilleure alimentation, ne lâche rien ! belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé ! Merci :)
%d blogueurs aiment cette page :